Résidentiel Affaires Grandes entreprises Transport Municipalités Partenaires A propos
10257 51030 1920x747 degrade 10257 51030 640x330

Et si on se chauffait grâce à nos déchets?

Les déchets organiques sont une matière première extraordinaire pour produire du gaz naturel renouvelable. En valorisant les déchets, on peut créer une énergie propre.

Tous nos clients peuvent maintenant
consommer du gaz naturel renouvelable (GNR)

Client résidentiel Client affaires

Comment le gaz naturel renouvelable est-il produit?

Biométhanisation

Les matières organiques sont récoltées et acheminées à une usine de biométhanisation où elles sont transformées en énergie, c’est-à-dire en gaz naturel renouvelable (GNR).

Injection dans le réseau

Le GNR est injecté dans le réseau gazier où circule également le gaz naturel traditionnel. Les molécules renouvelables et traditionnelles voyagent ensemble et sont complètement interchangeables.

Achat de GNR

Lorsque vous achetez du GNR, vous contribuez à la réduction des gaz à effet de serre (GES) au Québec et au développement de la filière GNR. Même si l’on ne peut pas garantir que le GNR se rend directement chez vous, une portion du GNR qui circule dans le réseau vous est attribuée et vous êtes le seul à pouvoir affirmer que vous améliorez votre bilan carbone relativement à cette énergie renouvelable achetée.

Le gaz naturel renouvelable, une énergie d'avenir

Réduction des gaz à effet de serre

Le gaz naturel renouvelable est un gaz naturel de source 100  % renouvelable qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de deux façons. D’abord, en remplaçant une énergie fossile par une énergie renouvelable, ensuite, en évitant les émissions de méthane liées à l’enfouissement des matières résiduelles organiques.

Valorisation des déchets

Produire du gaz naturel renouvelable avec vos pelures de légumes est plus simple que vous le pensez. Le gaz naturel renouvelable valorise les matières organiques résiduelles pour en faire de l’énergie renouvelable. De plus, le processus crée un fertilisant utilisé pour les plates-bandes et les terres agricoles.

Une énergie produite chez nous

Si on vous disait que votre municipalité peut produire du gaz naturel renouvelable avec vos déchets organiques? Il s’agit en effet d’une solution concrète pour les municipalités dans la gestion de leurs matières résiduelles.

De l'énergie à revendre

Des déchets qui ont de l’énergie à revendre : on adore! La production de gaz naturel renouvelable pourrait permettre à des municipalités, des agriculteurs et même d’autres types d’entreprises de développer de nouvelles sources de revenus grâce à leurs déchets organiques.

Lumière sur les producteurs locaux

Pour répondre à la demande grandissante de gaz naturel renouvelable, Énergir s'approvisionne de producteurs au Québec, mais aussi d’ailleurs en Amérique du Nord.

Saint-Hyacinthe

La municipalité de Saint-Hyacinthe a été la première ville au Québec à produire de l’énergie grâce à la biométhanisation et à faire ainsi un pas de plus vers l’autonomie énergétique. Déployée en partenariat avec Énergir, cette initiative permet de chauffer les bâtiments et de propulser des véhicules de la Ville, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. À terme, ce projet permettra une réduction annuelle de 25 000 tonnes d’équivalent CO2 par année. Voilà un bel exemple de valorisation des déchets et de production locale d’énergie renouvelable.

Coop Agri-Énergie Warwick

La Coop Agri-Énergie Warwick est la toute première coopérative agricole dédiée à la production d’énergie renouvelable au Québec. Elle réunit une dizaine de producteurs agricoles de la MRC d’Arthabaska qui produisent, depuis le printemps 2021, du gaz naturel renouvelable à partir de lisier et de fumier de bovins laitiers mélangés à des matières organiques résiduelles d’entreprises environnantes. Les installations de biométhanisation sont développées, construites et opérées par Coop Carbone, une coopérative de solidarité à but non lucratif qui travaille au développement de projets coopératifs de biométhanisation agricole.

Ville de Québec

Dès 2023, la Ville de Québec injectera du gaz naturel renouvelable dans le réseau d’Énergir. Le centre de biométhanisation de l’agglomération de Québec (CBAQ) est présentement en construction. Il permettra de traiter :

  • les résidus alimentaires (86 600 tonnes/an)
  • les biosolides (matières provenant de la station d’épuration des eaux usées) (96 000 tonnes/an)

En savoir plus

Vous souhaitez devenir producteur de gaz naturel renouvelable?

Nous avons conçu un guide d'information destiné à ceux qui ont de l'intérêt pour les projets de production de gaz naturel renouvelable (GNR).

Consultez le guide

Vous cherchez un site propice à la production de gaz naturel renouvelable?

Nous avons mis en cartographie le recensement agricole fédéral de 2021 pour aider les promoteurs à positionner leurs projets au cœur des gisements organiques et à proximité de notre réseau.

Consultez la carte

Vous voulez en apprendre davantage sur le gaz naturel renouvelable?

Quoi mettre dans son bac brun afin de créer de l’énergie?

Lire l'article

Le gaz naturel renouvelable : une source d'énergie porteuse pour les municipalités

Lire l'article

Production d'énergie : le pouvoir étonnant de la bouse de vache

Lire l'article

Pourquoi dit-on que le gaz naturel renouvelable est propre ?

Par un processus de biométhanisation, les matières organiques (résidus alimentaires, lisiers, fumiers, eaux usées, etc.) sont transformées en biogaz qui, une fois purifié, devient du gaz naturel renouvelable. 

Ce dernier permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de deux façons : en remplaçant une énergie fossile par une énergie renouvelable et en évitant les émissions de méthane liées à l’enfouissement des matières résiduelles organiques.

Le gaz naturel renouvelable (GNR) est reconnu par Ressources naturelles Canada comme une énergie renouvelable et un combustible propre qui permettra d’atteindre les nouvelles cibles de zéro émission nette annoncées par le Canada.

De plus, selon le Règlement sur la déclaration obligatoire de certaines émissions de contaminants dans l’atmosphère du gouvernement du Québec, les émissions de gaz à effet de serre pour le GNR sont très faibles et comparables à la valeur des émissions pour l’hydroélectricité (0,30kg CO2éq /GJ pour le GNR vs 0,44kg CO2éq. /GJ pour l’hydroélectricité).

Le gaz naturel peut-il vraiment être renouvelable ?

Oui, s’il est produit à partir d’une source renouvelable. Il existe cinq principales sources d’énergie renouvelable : le soleil, le vent, l’eau, l’énergie provenant du sol (géothermie) et la matière organique. C’est la matière organique résiduelle qui est utilisée dans le cas du gaz naturel renouvelable (GNR). Déchets de table, eaux usées, fumier et lisier agricole se renouvellent sur des cycles très courts.

Quel est votre plan pour offrir du gaz naturel renouvelable à vos clients dans les prochaines années?

Énergir travaille fort à réduire l’empreinte carbone du gaz naturel qu’elle distribue. Elle croit que pour y arriver, le GNR doit faire partie de la solution. D'ici 2025, son objectif est de pouvoir injecter dans son réseau gazier 5 % de GNR pour remplacer le gaz naturel traditionnel. Des projets de production sont d'ailleurs déjà en marche, notamment à Saint-Hyacinthe, Warwick, Candiac, Saint-Pie, Varennes, Saint-Étienne-des-Grès et bientôt dans la ville de Québec. Le Québec a le potentiel d’aller beaucoup plus loin! Pour cela, nos équipes sont à pied d’œuvre afin de mobiliser tous les acteurs impliqués dans le développement de ces projets porteurs au Québec.

Est-ce que la production du gaz naturel renouvelable pourrait encourager le gaspillage alimentaire?

Notre souhait est que chaque aliment soit utilisé à sa pleine valeur. Nous sommes toutefois conscients que peu importe les efforts de réduction du gaspillage alimentaire, certaines matières organiques comme les noyaux, les écailles et les pelures ne seront jamais consommés. Grâce au gaz naturel renouvelable, nous voulons valoriser les matières organiques qui se retrouvent dans les bacs bruns pour leur offrir une seconde vie, pleine d’énergie.

À quoi peut servir le gaz naturel renouvelable?

Énergir est convaincue que la complémentarité des énergies est la façon la plus efficace de réduire les gaz à effet de serre. Comme on le dit souvent, il faut la bonne énergie à la bonne place!

C’est pourquoi nous misons sur le gaz naturel renouvelable pour verdir les usages énergétiques qui sont difficilement électrifiables. C’est notamment le cas lorsqu’une flamme est nécessaire dans un procédé industriel, ou pour chauffer de grands bâtiments.

Comment devient-on producteur de gaz naturel renouvelable?


Nous avons conçu un guide de bonnes pratiques destiné à tous ceux qui ont de l’intérêt pour des projets de production de gaz naturel renouvelable (GNR).

  • Promoteurs de projets
  • Industriels qui possèdent des matières organiques
  • Producteurs agricoles qui souhaitent participer à un projet de GNR ou l'exécuter

Consultez le guide (PDF)

Besoin de plus d'information?
Contactez notre équipe qui saura vous répondre.

Contactez nous